William Walker Atkinson - La Force-pensee

William Walker Atkinson (1862-1932), franc-maçon, théosophe et professeur de magnétisme, est l’un des auteurs les plus importants de la Pensée Nouvelle.

On connaît peu de choses au sujet de son enfance, si ce n’est qu'il est né à Baltimore, au Maryland, le 5 décembre 1862, de William et Emma Atkinson, tous deux originaires du Maryland.

Il épousa Margaret Foster Black de Beverley, New Jersey, en octobre 1889 et ils eurent deux enfants. Il poursuivi une carrière commerciale dès 1882 et en 1894 fut admis en tant qu’avocar au Barreau de la Pennsylvanie. Alors qu'il engrangeait un important succès matériel comme avocat, le stress et le surmenage se firent sentir et il subit une dépression physique et mentale, ainsi qu'un désastre financier total.

Il chercha à se guérir et vers la fin des années 1880, trouva son salut grâce à la Nouvelle pensée. L'épave mentale et physique et l'homme ruiné financièrement parvint, avce l'aide de ces principes, à la santé parfaite, à la vigueur mentale et à la prospérité matérielle.

Quelques temps après sa guérison, Atkinson commença à écrire quelques articles sur les vérités qu'il avait découvertes et qui étaient alors connues sous le nom de Science mentale (Mental Science). En 1889, un de ses articles, intitulé « A Mental Science Catechism » (Le catéchisme de la Science mentale), apparu dans le nouveau périodique de Charles Fillmore, "Modern Thought".

Au début des années 1890, Chicago était devenue un centre important de la Nouvelle Pensée, principalement par les écrits d'Emma Curtis Hopkins. Atkinson décida de s’y installer et devint un promoteur dynamique du mouvement en tant que rédacteur et auteur. En 1900, il travailla comme rédacteur associé de Suggestion, un journal de la Nouvelle Pensée et écrivit son premier livre, Thought-Force in Business and Everyday Life, une série de leçons sur le magnétisme personnel, l’influence psychique, la force-pensée, la concentration, la volonté et la Science mentale pratique.

Parallèlement, Atkinson s’intéressa à l'hindouisme et rencontra un BaBa Bharata, élève du défunt yogi Ramacharaka qui s’était familiarisé aux écrits d'Atkinson. Ils partageaient tous deux des idées semblables et les deux hommes collaborèrent. Bharata fournissant le matériel et Atkinson le talent d'écriture, ils écrivirent une série de livres qu'ils attribuèrent au Yogi Ramacharaka en signe de respect.

Atkinson écrivit également un grand nombre de livres sur la Nouvelle Pensée, qui sont devenus très populaires et influents parmi les passionnés et les praticiens de la Nouvelle Pensée.

Il écrivit presque une centaine de livres avec beaucoup d'autres pseudonymes : Theodore Sheldon, Theron Q. Dumont, Swami Panchadasi, Les Trois Initiés, Magus Incognitus et probablement d'autres non identifiés actuellement.

Dans son oeuvre, nous pouvons citer : The Law of the New Thought (1902) ou The Hindu-Yogi Science of Breath, a complete manual of breathing philosophy of physical, mental, psychic and spirituel development (1909).

Dans ses livres, William Walker Atkinson aborde des thèmes comme : la santé par le magnétisme, la respiration mystique, le karma, les vibrations, la polarité, la projection de la pensée ou la visualisation.


La Force-pensee

Share

Go to top