James Allen

QUI ETAIT JAMES ALLEN ?

James Allen (1864-1912) est né à Leicester, Central England, le 28 novembre 1864. L'activité familiale fit faillite endéans les quelques années qui suivirent et en 1879, son père partit pour l'Amérique dans le but de pallier à ses pertes. Allen Senior espérait s'installer aux Etats-Unis, mais il se fit voler et assassiner avant de pouvoir y faire venir sa famille.

La crise financière qui suivit força James à quitter l'école à l'âge de quinze ans. Il devint secrétaire privé, l'assistant administratif d'alors, et travailla pour plusieurs fabricants britanniques jusqu'en 1902, date à laquele il décida de vouer tout son temps à l'écriture.

Malheureusement, la carrière littéraire d'Allen fut courte. Elle ne dura que neuf ans, jusqu'à son décès en 1912. Au cours de cette période, il écrivit dix-neuf livres découlant d'un riche écoulement d'idées qui ont continué à vivre pour inspirer les générations futures.

Allen fut le grand-père de l'industrie du développement personnel. Son petit livre « As A Man Thinketh » [L'Homme est le Reflet de Ses Pensées], a été publié et traduit de nombreuses fois et a influencé des millions de personnes, parmi lesquelles Norman Vincent Peale, Earl Nightingale, Tony Robbins.

« Rêvez des rêves élevés, et comme vous rêvez vous allez devenir. Votre vision est la promesse de ce que vous serez un jour ; votre idéal est la prophétie de ce que vous allez découvrir. » (James Allen)

Pour lui, la visualisation et la faculté d'imaginer sont des outils que nous perdons à nos risques et périls. L'honnêteté et la pureté de l'enfant sont notre monnaie d'échange. Nous savons que tout ce qui peut être conçu peut également être accompli.

Car nous sommes notre propre puissance créatrice. « Maîtrisez vous, ensuite vous pourrez maîtriser votre monde. L'homme n'est menotté que par lui-même ; pensée et action sont les geôliers du Destin. »

Allen nous enseigne deux vérités essentielles : nous sommes aujourd'hui là où nos pensées nous ont menées, et nous sommes les architectes - pour le meilleur et pour le pire - de notre avenir.

Les oeuvres de James Allen sont éminemment pratiques. Il n'écrivit jamais de théories, ni dans le seul but d'écrire et d'ajouter un nouveau livre à la longue liste des livres existants. Il transmettait un message vécu et écrivait des faits prouvés par sa propre pratique.

James Allen est mort à l'âge de 48 ans, avant de voir ses idées mises en application.


Share

Go to top